Le Ghana et la Côte d’Ivoire exigent un prix équitable et suspendent la vente de fèves de cacao

0
420

Mardi ,le Ghana et la Côte d’Ivoire, qui sont les deux plus grands producteurs de cacao au monde, ont suspendu la vente de fèves de cacao sur le marché libre dans le cadre de la campagne agricole 2020/2021 jusqu’à nouvel ordre.
La suspension, annoncée aux parties prenantes de la chaîne de valeur du cacao, notamment aux négociants, aux transformateurs et aux fabricants de chocolat, fait partie des efforts déployés par les deux pays pour obtenir un prix juste pour les agriculteurs, selon la chaîne d’information Graphic Online.
Les deux pays avaient précédemment proposé un prix plancher de 2 600 dollars par tonne, contre 2 336 dollars au prix de l’Organisation internationale du cacao.
Le Ghana et la Côte d’Ivoire, qui représentent 65% des approvisionnements mondiaux en cacao, font valoir que la structure de prix actuelle qui oblige les producteurs de cacao à payer leurs prix ne reflète pas leur contribution à la survie de l’industrie du cacao.
Une décision formelle sur le prix plancher est attendue mercredi, les deux producteurs engageant près de 300 représentants des parties prenantes de la chaîne de valeur du cacao, en convenant catégoriquement que ni la Côte d’Ivoire ni le Ghana ne vendront leurs produits sur le marché international en dessous du minimum convenu. prix.

By edem Fiawonou.

Source : AFP