Agona Duakwa: une fillette de dix ans tuée par le choc d’un poteau de télévision.

0
402

Une élève de primaire âgée de 10 ans de l’école méthodiste Agona Duakwa, âgée de trois ans, était électrocutée par un poteau de télévision en métal lorsqu’elle est allée acheter quelque chose après avoir lavé son uniforme et son sac d’école.

Selon l’inspecteur en chef de la police Frederick Kyei-Baffour, du poste de police d’Agona Duakwa, la police disposait d’informations sur l’incident, survenu à midi après une averse.

L’inspecteur en chef Kyei-Baffour a déclaré la victime; Blessing Afful est tombée inconsciente lorsqu’elle a touché le poteau de la télévision et a été transportée à la poly Clinique de l’Armée du Salut Agona Duakwa, mais a été déclarée morte à son arrivée à la clinique.

Il a ajouté que le corps d’une fillette de 10 ans avait été déposé à l’hôpital pour autopsie.

L’inspecteur en chef Kyei-Baffour a raconté des incidents similaires l’année dernière, au cours desquels deux enfants âgés de quatre à trois ans avaient été électrocutés par des poteaux de télévision en métal à Agona Duakwa.

Il a ajouté qu’une femme de 50 ans avait également été électrocutée dans les mêmes circonstances au début de l’année dernière.

Madame Abena Akyere, mère en détresse de la fillette, s’est effondrée en présence du personnel des médias et de responsables de la NADMO qui l’a ranimée avec les membres de sa famille.

Des écolières de l’école primaire méthodiste, principalement ses camarades de classe qui ont rendu visite à la famille pour exprimer leurs condoléances ont versé des larmes incontrôlables.

M. Solomon Paintsil, directeur de l’organisation nationale de gestion des catastrophes d’Agona East (NADMO), a déclaré que le public avait été sensibilisé aux dangers de l’utilisation du métal comme poteau de télévision.

Il a averti que NADMO ferait tout son possible pour enlever tous les poteaux de télévision en métal du district afin d’éviter de telles calamités.

Source : Ghananewsagency.