Ghana : l’État interdit l’exportation de légumes à feuilles à compter du 1er juin.

0
531

Les autorités ghanéennes ont annoncé cette semaine à compter du 1er juin qu’ il sera impossible maintenant d’exporter le poivron, l’aubergine locale, l’éponge végétale et tous les légumes à feuilles du Ghana sur le marché international. Il s’agit d’une décision prise du ministère ghanéen de l’alimentation et de l’agriculture. Dans une déclaration rendue publique cette semaine, la directrice de la Direction de la protection des végétaux et des services de réglementation, Felicia Ansah-Amprofi qui a confié que cette décision est prise pour une durée indéterminée, a expliqué qu’elle celle-ci s’imposait.


Nouvelles directives européennes
En effet, les autorités ghanéennes évoquent un niveau élevé d’interceptions locales de ces produits aux points de sortie du pays et un taux alarmant de notifications externes. Accra explique également sa décision par les nouvelles directives de l’Union européenne pour tous les pays en matière de gestion des organismes nuisibles sur les légumes, à laquelle il faudrait pour le gouvernement ghanéen, se conformer le plus rapidement possible.


Ainsi, le ministère de l’alimentation et de l’agriculture a indiqué que la période de suspension des exportations sera mise à profit pour remédier à toutes les lacunes et à tous les défis avant la reprise de l’exportation de légumes à feuilles. Un grand effort sera donc fait à tous les niveaux de la production afin de redorer le blason des produits d’exportation du pays.

Par: la Tribune Afrique.